Fabbrica Design | Università di Corsica
Attualità
Fabbrica Design  |
Attualità

Article de Corse Matin du 27-10-2015: Le liège au coeur de la seconde édition de Fabbrica Design


La Fondation universitaire et ses partenaires ont choisi un duo de jeunes designers pour une résidence qui débutera en janvier à Corte. Objectif principal : redonner vie à un matériau emblématique de l'île mais oublié.

L'an dernier, Sébastien Cordoleani avait imaginé des objets à partir d'essences de bois corses. Une collection à la fois simple et très moderne, avec un petit twist nustrale.

Cette fois, la Fondation universitaire renouvelle sa résidence de design en prenant pour matériau imposé le liège. Un autre pari pour Fabbrica design, celui de redonner des couleurs à une filière que l'on a souvent tendance à oublier, alors qu'elle était, il n'y a pas si longtemps, l'un des pans importants de notre économie.


Proposer une seconde édition de Fabbrica design était une évidence pour ceux qui l'ont pensé, "d'autant que nous avons eu, l'an passé, une vingtaine de prototypes de choses très différentes, avec un maximum d'essences de bois insulaires. Bien entendu, nous voulions prolonger l'expérience, mais en changeant quand même notre angle d'attaque. Le liège offre une certaine continuité par rapport au bois, même si la réalité de son exploitation et de sa transformation n'a rien à voir avec ce qu'elle pourrait être. D'ailleurs, tout le liège corse est exporté pour être transformé. Notre pari, sans doute un peu fou, c'est aussi d'aider à le travailler ici pour en tirer le meilleur", explique la directrice de la Fondation, Vannina Bernard-Leoni.


À partir de janvier prochain, et jusqu'en avril, un duo de jeunes designers Quentin Vuong et Yohan Trompette - ils ont 26 ans tous les deux - viendra tenter de bousculer les idées reçues sur le liège, et lui rendre au moins une partie de son lustre d'antan.

Ils ont été désignés ce lundi par un comité de sélection regroupant, outre la Fondation, des partenaires ressources (PEFC, CRPF et Silvacoop), des partenaires production et transformation (FabLab et Legnu vivu), des partenaires pédagogiques (filière Arts appliqués de l'université) et deux marraines : la célèbre designer Martine Bedin, et une autre, jeune diplômée cortenaise, Michela Aragni, qui a participé à la création du FabLab.  [...]

Téléchargez l'article intégral de Corse matin du 27-10-2015

Jean-Joseph Albertini | Mise à jour le 27/10/2015